POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Un jeune de Hajeb Laâyoun parcourt 1900 km à vélo pour défendre la cause des jeunes de sa ville

Elyès El Ouni, un jeune de 25 ans est arrivé dans la ville de Nabeul en provenance de Hajeb Laâyoun à bord de son vélo après avoir parcouru 1900 Km pour faire connaitre aux jeunes des autres régions les soucis des jeunes de sa ville qui a enregistré dernièrement à la mort de plusieurs jeunes qui ont bu de l’alcool méthylique.
Parti le 4 juin de Hajeb Laâyoun, il a parcouru avec son camarade Ahmed Sbeï les gouvernorats de Kairouan, Mahdia, Monastir, Sousse et Zaghouan.
Il descend de son vélo, enlève son casque, et se tient près de la Jarre de Nabeul pour parler du voyage de 1900 km, dont il a dit à l’agence TAP, reprise par Radio Med: «J’ai choisi le vélo pour mon trajet lors d’un voyage qui parcourt les gouvernorats de la République, et pour être un moyen d’exprimer mes préoccupations. Mes proches et amis de Hajeb Laâyoun sont morts suite à la consommation d’un alcool frelaté, et je veux dire aux Tunisiens:  » Hajeb Laâyoun n’est pas un lieu de délinquance, mais fait partie de la Tunisie qui, malgré ses souffrances, garde espoir en l’avenir ».
« Nous avons voulu exprimer pacifiquement les exigences d’une partie marginalisée de la Tunisie qui a encore aujourd’hui un besoin urgent de développement et d’emploi. Les jeunes de ma ville sont fatigués de fausses promesses, fatigués de parler de dignité et du droit au développement équitable, mais restent toujours en marge du développement », a-t-il observé.

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...