POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Un député appelle l’État à assumer les dépenses des Tunisiens en difficultés à l’étranger

Le secteur touristique fait partie de ceux qui ont été le plus touchés par la crise sanitaire, liée au COVID-19 (SARS-CoV-2). D’après le député du Courant Démocratique, Mohamed Ammar, les dettes cumulées ont atteint les 4,5 milliards de dinars, contre 3,5 milliards de dinars en 2010.
S’exprimant sur les ondes de Mosaïque FM ce samedi 6 juin 2020, le député a souligné que l’État n’a pas manqué de faire le nécessaire afin d’appuyer le tourisme, notamment à travers la ligne de crédits de 500 millions de dinars, qui a été annoncée par le gouvernement.
Sur un autre plan, le député a appelé l’État à assumer les dépenses subies par les Tunisiens bloqués à l’étranger et qui sont actuellement en grande difficultés, notamment les étudiants. Leur nombre serait entre 2000 et 3000 selon le député. Une éventuelle enveloppe, si elle est débloquée pour soutenir ces Tunisiens à l’étranger en difficultés, varierait entre 800 000 et 1 million de dinars, ce qui n’est rien comparé à ce qui a été versé aux entreprises impactées par la crise sanitaire selon le député du Courant Démocratique.

Lire aussi
commentaires
Loading...