POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Un décret dédié à l’organisation et au contrôle du télétravail sera bientôt élaboré

Le télétravail, comme l’éveil quant à la digitalisation de l’administration, est l’un des apports de la crise COVID-19 et du confinement. En effet, cette mesure qui a été adoptée par obligation est désormais discutée par les autorités et dans les médias et perçue comme une alternative qui peut s’avérer bénéfique pour le « corporate world » et pour l’économie.

La directrice générale des réformes et études administratives, Olfa Souli, a affirmé, ce vendredi 12 juin 2020, qu’un décret gouvernemental lié à l’adoption du télétravail dans les entreprises tunisiennes sera, bientôt, élaboré. Mme Souli a indiqué que cette mesure concerne le secteur public et les collectivités locales.

En effet, par le biais de ce décret, le gouvernement envisage d’organiser et de  superviser relatives à la mise en place du régime de travail à distance. Selon Souli, ce système permettra d’optimiser le budget de l’Etat, de favoriser la continuité du travail administratif et d’améliorer la productivité.

Le télétravail existe depuis environ cinq décennies et a été initialement promu dans des pays anglo-saxons, notamment les Etats Unis. Au début des années 70, il a été évoqué pour la première fois dans un article de WashingtonPost qui a employé le terme « telework ».

Il a connu une expansion remarquable lors des dernières années, en France, et a commencé à prendre davantage d’ampleur dans la majorité des secteurs.

En Tunisie, il a été imposé par la crise du COVID-19 étant donné les restrictions liées au confinement. Néanmoins, plusieurs entreprises l’ont apprécié et ont remarqué une évolution positive au niveau de leurs activités.

Aussi, des GAFA (Facebook et Google), ont annoncé, récemment, qu’ils envisagent de prolonger le télétravail jusqu’à l’année prochaine.

Lire aussi : Télétravail face au Covid-19: l’expérience de Mezzo Tunisie

Lire aussi : Télétravail : 73% des salariés veulent continuer à le faire

 

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...