POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

UGTT : Cinq cent millions de dinars suffisent pour sauver les entreprises publiques

Slah Eddine Selmi, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) chargé des offices et des établissements publics a assuré que cinq cent millions de dinars étaient suffisants pour le sauvetage de la plupart des entreprises publiques en crise.
Dans une déclaration accordée à Shems FM ce jeudi 18 juin 2020, Selmi a précisé que le gouvernement précédent (de Youssef Chahed) n’avait pas l’intention de réformer les entreprises publiques.
Et d’ajouter que les arriérés de l’Etat auprès des entreprises publiques étaient estimés à six milliards de dinars.
Notons que la centrale syndicale a, à maintes reprises, réitéré que les entreprises publique étaient une ligne rouge.
Pour la partie gouvernementale, apporter des réformes aux entreprises publiques notamment en ce qui concerne la restructuration est l’alternative adéquate à la cession de ces entreprises secouées par des crises majeures menaçant leur pérennité.

Lire aussi :

Entreprises publiques: La réforme pour éviter l’effondrement
Azzabi : Non, la Steg ne sera pas privatisée !
Azzabi : Le Covid-19 a révélé les défaillances des entreprises publiques
En finir avec l’endettement extérieur : le gouvernement va puiser dans le marché parallèle
Nizar Yaïche : la dette publique a dépassé les 6000 millions de dinars

Lire aussi
commentaires
Loading...