POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisiens résidents à l’étranger : appel à la baisse des tarifs des billets et des frais d’auto-isolement

Depuis plusieurs semaines, les débats sont ouverts sur la situations des Tunisiens résidents à l’étranger et sur les conditions de leur retour en Tunisie cet été, dans ce contexte de crise sanitaire. Ils ont été nombreux à avoir dénoncé les coûts astronomiques de l’auto-isolement et des billets d’avion.
Ce point a justement été soulevé par le président de la commission des Tunisiens résidents à l’étranger, Thameur Sâad, qui est intervenu dans La Matinale de Shems Fm ce mercredi 3 juin 2020. « Nous avons appelé à réviser les tarifs des billets d’avions », a-t-il déclaré au micro de Hamza Belloumi, ajoutant que cette demande a été adressée à la présidence du gouvernement. Dans ce même contexte, la commission en question a également appelé à revoir les coûts de l’auto-isolement, assumés, désormais, par les Tunisiens résidents à l’étranger. « Ils sont fixés par l’État », a-t-il précisé pour argumenter l’appel à la baisse des tarifs. « L’État a le devoir de partager les coûts. C’est un minimum. Il faut savoir que plusieurs Tunisiens résidents à l’étranger vivent dans une situation difficile. D’ordinaire, les vols de rapatriement sont gratuits. De plus, les pays développés imposent aux rapatriés d’observer un auto-isolement chez eux », a encore souligné le président de la commission des Tunisiens à l’étranger.
Plusieurs voix se sont, en effet, levées pour critiquer les conditions d’accueil des Tunisiens résidents à l’étranger. On se souvient encore de la polémique qui a été suscitée par la hausse des droits de chancelleries dans les consulats de Tunisie en France. Une mesure qui a fini par être annulée, mais qui suscite encore de nombreuses critiques.

A lire aussi :
Hausse des droits de chancelleries, frais d’auto-isolement exorbitants : les Tunisiens à l’étranger sont-ils visés ?

Lire aussi
commentaires
Loading...