POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisie : l’inquiétante question migratoire dans cette crise du coronavirus

Parmi les faits marquants de la semaine qui vient de s’achever, c’est non sans tristesse que l’on constate la hausse du nombre de migrants clandestins qui tentent de traverser les frontières tunisiennes illégalement. « Tristesse », en effet, car il s’agit de personnes désireuses d’un monde meilleur, contraintes de braver les risques sanitaires, les dangers et même la mort.
Ce dimanche 28 juin 2020, les unités de la Garde Maritime ont intercepté un bateau non identifié avec, à son bord, 66 migrants clandestins âgés entre 18 et 38 ans. Ils sont originaires de Sfax, de Mahdia, de Kairouan, de Sousse et de Monastir. Quatre d’entre-eux sont recherchés pour des délits divers.
On a, également, constaté l’arrestation de plusieurs autres migrants de nationalités étrangères. On ne peut pas s’empêcher de s’interroger sur les conditions de détention de ces migrants. En effet, compte tenu de l’actuelle crise sanitaire, il sera difficile des les héberger tous dans les centres de confinement et dans de bonnes conditions. D’ailleurs, comme nous l’avons souligné, le centre de confinement de Kasserine est déjà saturé suite à l’accueil d’un groupe de migrants clandestins.
Il faut, en effet, que les autorités puissent trouver une solution adéquate en vue de garantir de bonnes conditions d’hébergement afin d’éviter tout risque sanitaire, tout en préservant la dignité des migrants et d’éviter les éventuels dépassements.

Lire aussi
commentaires
Loading...