POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Tunisie: appel au boycott des voitures pour lutter contre les prix de vente exorbitants

Face à la baisse continue de son pouvoir d’achat, le citoyen tunisien s’est retrouvé durant ces dernières années dans l’impossibilité de se payer les nécessités les plus fondamentales. L’acquisition d’une voiture est devenue un luxe réservé uniquement aux classes sociales aisées. En effet, la surtaxation a contribué largement à la hausse vertigineuse des prix des véhicules les plus ordinaires (Voitures familiales, citadines etc,). La situation est devenue tellement désespérée que certains citoyens ont lancé récemment une campagne sur les réseaux sociaux appelant à boycotter l’achat des voitures auprès notamment des particuliers. Ces derniers, en quête de gains rapides, ont contribué activement à la hausse spectaculaire des prix. En effet, certaines voitures usées sont vendues à peu près au même prix d’une voiture neuve.

Sous le slogan « Boycottons les voitures« , les internautes ont crée un groupe sur le réseau social Facebook appelant leurs compatriotes à cesser d’acheter des voitures dans l’objectif d’exercer une pression sur les vendeurs, que ce soit particulier ou concessionnaire, afin de les pousser à revoir à la baisse les prix de vente proposés. Les internautes se sont mis à publier des comparaisons entre les prix de vente proposés dans les pays européens et certains pays arabes et ceux proposés par les vendeurs en Tunisie mettant ainsi en exergue la surtaxation exorbitante des voitures dans notre pays. Souvent, une simple voiture moyenne gamme est vendue au prix d’une voiture de luxe en Europe.

Le groupe ne cesse de gagner de sympathisants et le nombre de ces derniers est passé de quelques centaines à des dizaines de milliers au bout de quelques jours.

Notons que cette campagne de boycott, trouve ses origines dans celle lancée il y a quelques semaines par des activistes algériens afin de protester contre les prix exorbitants des voitures montées dans leur pays.

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...