POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

SONEDE : des agents encaissent des factures et relient des canaux de distribution à leurs domiciles

Plus qu’un fléau, la corruption est un état d’esprit qui a tant de mal à disparaître en Tunisie, et qui a pris de nouvelles ampleurs après 2011. La SONEDE (Société Nationale de l’Exploitation et de Distribution des Eaux) n’est pas épargnée par ce phénomène qui coûte des milliards de dinars à l’État et qui constitue un véritable casse-tête pour le citoyen.
Auditionné par la commission parlementaire de la réforme administrative, de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, le président de l’INLUCC (Instance Nationale de Lutte contre la Corruption), Chawki Tabib, a assuré que certains agents de la SONEDE ont relié les canaux de distribution d’eau à leurs domiciles respectifs, tout en encaissant les factures de consommation des citoyens. « Ils se sont mis à travailler à leur propre compte au sein d’une institution publique », a déclaré Chawki Tabib.
Dans ce même contexte, le président de l’INLUCC a indiqué que la direction de la SONEDE était certainement au courant de ces faits. « Il a fallu que des citoyens rapportent les faits pour que la SONEDE engage un audit », a-t-il encore ajouté.

Lire aussi
commentaires
Loading...