POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

SNCFT : Arrestation de hauts cadres pour soupçons de corruption

Des mandats d’arrêt ont été émis par le ministère public près du pôle judiciaire, économique et financier à l’encontre de onze personnes dont de hauts cadres à la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT). C’est ce qu’a annoncé le substitut du procureur de la République près du Tribunal de première instance de Tunis Mohsen Daly.
Dans une déclaration accordée à l’agence officielle TAP ce mardi 2 juin 2020, Daly a précisé que cette appréhension est due à l’infraction des réglementations notamment celles des marchés publics. Les suspects comparaîtront, par la suite, devant le ministère, selon la même source.
Il s’agit d’un soupçon de corruption relatif à un appel d’offres pour l’acquisition de quatre moteurs de trains au profit de la SNCFT. Les enquêtes qui ont été menées sur l’affaire ont dévoilé que deux de ces moteurs ont été réceptionnés par la Tunisie en 2017 soit deux ans avant la conclusion de la transaction.
Un dénonciateur avait porté plainte auprès du pôle depuis le 12 décembre 2019. Le ministère public avait pris en charge l’affaire et était parvenue à des preuves impliquant éventuellement les personnes en question.

Lire aussi
commentaires
Loading...