POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Samir Majoul met en garde contre les séquelles des campagnes de dénigrement des investisseurs

Le président de l’UTICA, Samir Majoul, a affirmé, vendredi 26 juin 2020, lors d’une réunion des présidents des fédérations sectorielles, que l’économie tunisienne souffrait, avant la crise du COVID-19, de plusieurs difficultés et que la situation est devenue plus critique, après la pandémie. Il a, également, mis en garde contre les séquelles éventuelles de cette phase critique et a indiqué que la situation actuelle exige une bonne gestion. Majoul a, de surcroît, appelé à éviter les querelles et les quiproquos et à se concentrer sur la nécessité de sauver l’économie et de booster l’investissement.

En effet, il a indiqué que les campagnes de diffamations et de diabolisation des chefs d’entreprises et des investisseurs sont susceptibles d’entraver l’investissement national et étranger. De plus, elles risquent de promouvoir une image négative du pays et d’affecter la création d’emplois en Tunisie.

Lire aussi: Kais Saied soutient l’initiative du TIP dédiée à la réconciliation des hommes d’affaires

Lire aussi
commentaires
Loading...