POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Restaurants et salons de thé : le climatiseur accentue la propagation du coronavirus

Plusieurs citoyens se sont interrogés sur l’utilisation des climatiseurs en cette période de crise sanitaire – en voie d’être résolue en Tunisie, du moins pour le moment -. Le ministère de la Santé a, justement, dressé un ensemble de recommandations pour utiliser, en toute sécurité, les climatiseurs sans mettre sa vie en danger.
Dans l’absolu, le recours à l’air conditionné ne constitue pas un danger dans la mesure où il n’y a pas de visiteurs venus de l’extérieur ou de personnes contaminées. La température doit être réglée à 26 degrés, ce qui empêchera d’attraper d’autres maladies liées aux chocs thermiques. Toutefois, si une personne contaminée ou à risque est présente, les autorités sanitaires recommandent de ne pas utiliser le climatiseur. Mais si c’est un passage obligé, il faudra aérer les pièces.
Dans les groupement d’habitations (immeubles à plusieurs appartements par exemple), les autorités appellent à mettre en marche le système d’aération mécanique afin de renouveler constamment l’air qui circulent à l’intérieur du bâtiment.
Qu’en est-il des espaces publics climatisés (salons de thé, restaurants, etc.) ? Les autorités sanitaires assurent que le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19) peut se propager plus rapidement à cause du système de climatisation. La distanciation physique de 2 mètres devient donc insuffisante. Ainsi, pour ces établissements, il est recommandé de renouveler l’air régulièrement.

Photo d’illustration.

Lire aussi
commentaires
Loading...