POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Rached Ghannouchi persona non grata au Koweït

Le chef d’Ennahdha et président du Parlement, Rached Ghannouchi fait l’objet d’une campagne virulente lancée par des citoyens koweïtiens sur les réseaux sociaux et qui dure depuis quelques jours.
En effet, ces internautes se sont indignés contre la visite prévue de Ghannouchi au Koweït sur invitation de son homologue koweïtien, Marzouk Ali Ghanem destinée à consolider les liens d’amitié parlementaire.
Cette invitation a été remise à Ghannouchi lors de son entretien avec l’ambassadeur du Koweït à Tunis, Ali Ahmed Al Dhafiri, le 15 juin courant au palais de Bardo.
La raison du rejet de ces internautes, dont des politiciens, des députés, des activistes et des anciens ministres, de cette prochaine visite est la position de Rached Ghannouchi quant à l’invasion du Koweït par l’Irak en 1990.

Révoltés, ils ont, ainsi, exprimé leur mécontentement en publiant un extrait d’une vidéo datant de 1990 montrant Ghannouchi scandant des slogans soutenant l’ancien président irakien, Saddam Hussein et promettant de détruire les intérêts de tout pays prenant part à la libération du Koweït.

Lire aussi
commentaires
Loading...