POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Rabhi prévient: « La menace d’une deuxième vague COVID-19 est réelle en Tunisie »

Mohamed Rabhi, président de la commission nationale de quarantaine relevant du ministère de la Santé a reconnu qu’il existe des risques réels d’enregistrer une deuxième vague du COVID-19 si les Tunisiens revenant de l’étranger ne respectent pas les procédures d’auto-confinement pendant 14 jours.
Il a ajouté qu’une minorité qui ne respecte pas les procédures peut provoquer une nouvelle vague de propagation compte tenu de la nature de l’épidémie qui se caractérise par une propagation rapide.
« Il est normal que de nombreux problèmes surviennent en raison du manque de respect par certains  rapatriés en Tunisie des mesures de protection de la santé et de l’auto-isolement », a déclaré jeudi 18 juin Rabhi à l’agence TAP reprise par Express FM.
« En fait, nous craignons que certaines personnes n’adhèrent pas aux mesures d’auto-confinement et qu’une deuxième vague arrive », souligne Rabhi qui admet qu’il y a eu des dérapages à la suite de la négligence de certains des expatriés au niveau des procédures de confinement.
« La récente sortie d’une citoyenne revenant de l’étranger d’un hôtel dans lequel elle avait été placée dans le cadre de la quarantaine obligatoire pour aller assister à un mariage à Menzel Temime, et qui s’est ensuite révélée porteuse du virus, a conduit à une enquête sur le terrain pour débusquer toutes les personnes qui ont été en contact avec cette citoyenne », rappelle-t-il.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...