POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Politique : Rached Ghannouchi est en pôle position sur un plan précis !

Avec tout le brouhaha politique qu’il a provoqué par ses gaffes protocolaires, le président controversé de l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple) et chef d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, s’est, sans surprise, retrouvé parmi les personnalités politiques les moins appréciées par les Tunisiens, comme en témoigne le baromètre politique du mois de mai 2020, fruit de la collaboration habituelle entre le quotidien Al Maghreb et Sigma Conseil.
Ainsi, le Cheikh Ghannouchi est arrivé en pôle position au niveau des personnalités les moins appréciées. De fait, 68% des Tunisiens ne lui font pas confiance. Il faut dire que c’est plutôt compréhensible : appels suspects avec le président turc, Recep Tayyp Erdogan, et Fayez Al-Saraj, chef du gouvernement du consensus national en Libye, violation du règlement intérieur de l’ARP… Tant d’éléments qui ont fait d’Ennahdha et de son président des entités politiques mal-aimées en Tunisie.
C’est Hamma Hammami, porte-parole du Front Populaire (FP), qui arrive en seconde position des personnalités dans lesquelles les Tunisiens n’ont pas confiance (55%). Il est suivi du dirigeant au sein d’Ennahdha, Ali Laaryaedh (55%), l’ancien Chef du gouvernement, Youssef Chahed (54%), le patron de Qalb Tounes et de Nessma TV, Nabil Karoui, le secrétaire général de Machrou3 Tounes, Mohsen Marzouk (50%), ou encore la présidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi (50%).

Sur le même sujet :

Lire aussi
commentaires
Loading...