POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Nabeul : un délégué impliqué dans le détournement d’une partie d’un don chinois

Dans son rapport régulier sur la corruption, l’Instance Nationale de lutte contre la corruption (INLUCC) a fait part de plusieurs dépassements dans plusieurs régions, commis par des responsables régionaux de l’État. A Nabeul, l’Instance a transféré les résultats d’une enquête auprès du Tribunal de Première Instance de la région. L’affaire est relative à des soupçons de malversation dans la gestion d’une parti d’un don accordé par la République Populaire de Chine. L’acte aurait été commis par le délégué de Sleimane.
Le don en question était destiné à l’indemnisation des sinistrés des inondations qui ont frappé Nabeul en 2018. Le délégué, selon l’INLUCC, aurait falsifié la liste des citoyens sinistrés. La somme totale serait égale à 150 000 dinars sur un total de 100 000 dollars américains. Pis encore : l’argent a été distribué sur la base du népotisme puisque des proches des agents de la délégation en ont bénéficié. Certains agents de certains conseils municipaux en ont aussi profité. L’INLUCC a ainsi proposé le limogeage du délégué impliqué dans cette affaire de corruption.

Lire aussi
commentaires
Loading...