POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Mekki : « Face au COVID-19, on passe à l’attaque ! »

A compter du samedi 27 juin 2020, la Tunisie va entamer une nouvelle étape dans la lutte contre le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19) avec la réouverture des frontières. Un pari risqué qui suscite l’inquiétude des citoyens, mais les autorités publiques ont plus d’une fois tenté de rassurer.
En marge de la plénière consacrée à l’audition du gouvernement du jeudi 25 juin 2020, le ministre de la Santé, Abdelatif Mekkin a assuré que le nouveau coronavirus n’existe plus en Tunisie… ou presque. « Il n’y a que des cas par-ci et par là. Il faut, tout de même, se méfier du nombre en hausse des cas du COVID-19 dans le monde. Le respect des consignes sanitaires s’impose également », a-t-il déclaré aux médias.
La Tunisie, poursuit le ministre de la Santé, était sur la défensive au début de la crise sanitaire. Désormais, elle va passer à l’attaque. « Cela implique un engagement fort de la part de tous les intervenants, citoyens compris. Ça suffit avec la peur et l’inquiétude », a-t-il expliqué, démentant, par la suite, les rumeurs selon lesquelles le ministère de la Santé aurait rejeté la décision portant sur la réouverture des frontières à partir du 27 juin 2020.

Lire aussi
commentaires
Loading...