POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Marouane Mabrouk brise le silence et répond à Ghazi Chaouachi (Vidéos)

Après plusieurs années de silence face à une hémorragie de rumeurs et d’accusations, l’homme d’affaires Marouane Mabrouk, (Ex-gendre du président déchu Ben Ali), a décidé, finalement, de briser le silence et d’apporter sa version des faits par rapport à plusieurs questions liées à l’un des dossiers les plus brûlants à savoir les biens confisqués.  Dans une intervention téléphonique d’une quarantaine de minutes sur le plateau de Moez Ben Gharbia, sur la chaîne Carthage+, Marouane Mabrouk est revenu notamment sur les dessous et les circonstances de son maintien à la tête de la société Investec (Détenteur de 51 % du capital d’Orange Tunisie),qui fait, pourtant, l’objet d’une décision de confiscation.

Dans ce contexte, Marouane Mabrouk a assuré qu’il dirige toujours la société en question conformément à la loi expliquant que l’exécution de la décision de la confiscation a été suspendue sur la base d’une décision émise par le tribunal administratif en 2012. Il a rappelé que sa société a été confisquée en 2012 en dépit du rapport d’évaluation fourni par la commission de confiscation qui avait jugé illégale toute procédure de confiscation.

« J’ai opté pour le silence pendant de longues années en attendant la décision de la justice que je respecte… Investec a été confisquée en 2012 en dépit du rapport d’évaluation chose qui m’a amené à avoir recours au tribunal administratif et à faire appel. Le tribunal administratif a donc émis une décision portant sur la suspension de l’exécution de la décision de confiscation en attendant la prononciation du jugement… Je suis toujours à la tête de cette société conformément à la loi et non pas  hors de la loi comme le laissent croire certaines parties » a-t-il expliqué. Et d’ajouter: «  Contrairement à ce qu’on laisse croire, je ne suis en aucun cas bénéficiaire du fait que les jugements ne soient pas encore prononcés… En effet, je ne peux pas faire appel de ces jugements. Je me demande donc qui serait la réelle victime, moi ou eux? ».

En ce qui concerne le dossier du gel de ses biens et avoirs par l’Union Européenne (UE), Marouane Mabrouk a assuré que cette décision de gel est toujours en vigueur appelant à cet effet, à éviter toute confusion entre les décisions émises par le tribunal administratif de Tunisie et celles de l’UE.

مروان مبروك صهر الرئيس الأسبق بن علي يخرج عن صمته حول قضايا مصادرة أملاكه

مروان مبروك صهر الرئيس الأسبق بن علي يخرج عن صمته حول قضايا مصادرة أملاكه——————————لمشاهدة الحلقة كاملة على اليوتوب :https://bit.ly/2ADrRm2#carthageplus #معز_بن_غربية

Publiée par Carthage Plus sur Lundi 15 juin 2020

Rappelons que lors de son intervention sur les ondes de Radio Nazaha le 10 juin dernier, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires Foncières, Ghazi Chaouachi, a exprimé son étonnement de voir  certains hommes d’affaires influents, appartenant au clan de l’ancien système, continuer à gérer leurs biens qui font l’objet de confiscation depuis plusieurs années considérant que certains parmi ces hommes d’affaires ont bénéficié de l’intervention de certains hauts responsables en leur faveur afin de contourner la loi.

Ghazi Chaouachi a, dans ce contexte, qualifié d’Octopus Marouane Mabrouk considérant que ce dernier  bénéficie de la protection et du soutien de plusieurs hauts responsables au sein des différentes commissions et services publics et privés chose qui a conduit, selon ses dires, au blocage du traitement de son dossier.

S.B.S

القضايا المتعلقة بالأملاك المصادرة مع وزير املاك الدولة والشؤون العقارية غازي الشواشي

– القضايا المتعلقة بالأملاك المصادرة مع وزير املاك الدولة والشؤون العقارية غازي الشواشي.Ministère des Domaines de l'Etat et des Affaires Foncières – Tunisie Les dossiers en rapport avec les biens confisqués, avecle Ministre des Domaines d'État et des Affaires Foncières#Radio_Nazaha 🌐 📻#Studio_Nazaha 🕛

Publiée par ‎Radio Nazaha-راديو نزاهة‎ sur Mercredi 10 juin 2020

Lire aussi
commentaires
Loading...