POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Maghzaoui: « Est-ce vraiment un hasard ? »

Le député du mouvement Echaâb, Zouheir Maghzaoui a souligné  vendredi 26 juin 2020 qu’il y a des parties à l’intérieur et à l’extérieur du gouvernement qui veulent le renverser, soulignant la présence d’agendas qui se chevauchent dans le pays, et laissant entendre que la question du conflit d’intérêts concernant le chef du gouvernement Elyès Fakhfakh a éclaté en même temps que les manifestations de Kamour, à Tataouine, ce qui ne serait peut-être pas une simple coïncidence.
Intervenant à l’émission « Rendez-vous 9 », Maghzaoui a estimé que « la question du conflit d’intérêts soulevée contre le chef du gouvernement inquiète la coalition gouvernementale ».
« Lorsque nous sommes entrés au gouvernement, nous l’avons fait sur la base qu’il s’agit d’un gouvernement servant à restaurer la confiance. Or l’une des conditions les plus importantes pour restaurer la confiance est de lutter contre la corruption, les membres du gouvernement ne souffrant d’aucun soupçon de quelque nature que ce soit », a-t-il insisté.
« La séance plénière de jeudi à l’ARP était censée être une session au cours de laquelle le chef du gouvernement devait présenter un bilan de l’action gouvernementale au cours des cent premiers jours, ajoute le dirigeant d’Echaâb. Entre-temps, deux questions importantes se sont produites, à savoir la question du conflit d’intérêts d’une part, et les manifestations de Tataouine de l’autre. Est-ce un pur hasard, ou non ? On le saura dans les prochains jours », conclut-il.
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...