POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Libye : coup dur pour les forces du Maréchal Khalifa Haftar

Après plusieurs mois de replis, les forces du gouvernement du consensus national de Fayez Al-Sarraj ont fini par prendre le contrôle de l’Ouest de la Libye dans la guerre qui les oppose aux troupes du Maréchal Khalifa Haftar. Cela inclut, aussi, la symbolique capitale Tripoli. La zone, en fait, constituait l’un des derniers bastions des forces du Maréchal. Hasard du calendrier, cette victoire a été annoncée au lendemain d’une rencontre entre Fayez Al-Sarraj et le président de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, organisée le 4 juin 2020. La Turquie qui est, rappelons-le, un allié majeur des forces d’Al-Sarraj.
« Nos forces héroïques ont étendu leur contrôle sur toute la ville de Tarhouna, après avoir anéanti les milices terroristes de Haftar », s’est félicité le porte-parole des forces du gouvernement d’union nationale – reconnu par l’Organisation des Nations Unies -, selon l’AFP. La prise de la ville de Tahrouna, à titre d’information, constitue un tournant majeur dans le conflit libyen. La zone a fait l’objet d’un vaste assaut lancé par le Maréchal Haftar en avril 2020.
Mais depuis l’arrivée – très controversée – de nouvelles forces étrangères en Libye, notamment la Turquie, la situation a changé. Ces interventions étrangères ont été critiquées par plusieurs observateurs. La Tunisie, aussi, a appelé à une solution libyenne pour le conflit sans ingérence étrangère. D’ailleurs, le président de la République, Kaïs Saïed, en a discuté avec son homologue français, Emmanuel Macron, lors de leur dernier entretien téléphonique.

Lire aussi
commentaires
Loading...