POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

L’étrange changement d’attitude de Samia Abou à l’égard du gouvernement

Samia Abou a drôlement changé et il suffit de voir comment elle s’est adressée au Chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, lors de l’audition du jeudi 25 juin 2020 à l’ARP (Assemblée des Représentants du Peuple). On s’attendait une Samia Abou explosive, mais son habituelle « grande gueule » semble avoir laissé place à une députée du Courant Démocratique plutôt conciliante, ce qui est nouveau pour elle.
Au sujet des soupçons de conflits d’intérêts dans lesquelles Elyes Fakhfakh serait impliqué, elle a déclaré ceci dans la soirée du jeudi : « Je vous innocente à l’avance car je vous connais. Vous êtes bien au-delà des considérations de corruption. Ils [les autres députés] ne veulent pas parler de conflits d’intérêts. Ces mêmes personnes violent la loi et la justice. Au sein de l’ARP, il veulent faire passer des lois permettant aux médias de violer la loi », a-t-elle déclaré.
Plutôt surprenantes comme déclarations venant de la députée du Courant Démocratique. Qu’est-ce qui explique ce changement d’attitude ? Il faut rappeler que son mari, Mohamed Abou, est désormais membre du gouvernement. Il a lui-même été critiqué pour son silence au sujet de la même affaire qui provoque, aujourd’hui, un tollé. Le surprenant changement d’attitude de Samia Abou serait-il dû au faut que Mohamed Abou fasse partie du gouvernement d’Elyes Fakhfakh ?

A lire aussi :
Samia Abbou cautionne les propos de Kais Saied et s’indigne contre le populisme des députés

Lire aussi
commentaires
Loading...