POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

« Les prostituées sont plus dignes que les djihadistes du Nikah » lance Me Samir Abdallah

L’avocat et activiste politique, Samir Abdallah a réagi aux propos du président de la coalition Al Karama, Seifeddine Makhlouf, qui a assuré lors d’une déclaration accordée aux médias hier, jeudi 18 juin 2020, que son parti compte lancer une nouvelle initiative législative afin de criminaliser la prostitution qui constitue, selon lui, une forme de traite d’êtres humains. Selon Seifeddine Makhlouf, l’objectif de cette nouvelle initiative est de fermer définitivement toutes les maisons closes de Tunisie.

Dans un post publié sur sa page officielle Facebook, Me Samir Abdallah a considéré que la fermeture des maisons closes est loin d’être la priorité des citoyens tunisiens. Il a ajouté que c’est plutôt la lutte contre la pauvreté, le chômage, la marginalisation et la corruption qui gangrène l’Etat et la société qui constitue réellement leur priorité absolue.

« Quand on procède à la fermeture des maisons closes qui font l’objet d’un contrôle médical et judiciaire, on encourage ainsi la prolifération des réseaux de prostitution illégale et on risque également de voir le nombre des affaires de viol augmenter. Ceci a été confirmé à maintes reprises par plusieurs études. Idem en cas de fermeture des points de vente d’alcool réglementaires, le trafic illicite de l’alcool et le marché noir connaissent systématiquement leur apogée. En réalité, les maisons closes sont plus dignes que le Jihad Nikah avec les Daechiens. Nous n’avons jamais entendu parler d’une travailleuse du sexe qui a agressé les gens à l’acide, qui s’est faite exploser lors d’un attentat-suicide à l’avenue de Habib Bourguiba, qui a violé des enfants ou qui a pris part à un assassinat politique. S’il y a réellement des maisons closes qui devraient être fermées, ça serait sans aucun doute les maisons closes politiques » a-t-il lancé. 

Lire aussi: Makhlouf appelle à la fermeture de toutes les maisons closes de la Tunisie

Lire aussi
commentaires
Loading...