POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les Journées Cinématographiques de Carthage rendent hommage à l’homme de la culture feu Chedli Klibi

Au lendemain de la nomination de Ridha Behi a la direction des JCC, il a pensé à rendre hommage à l’un des hommes et pionnier de la culture en Tunisie feu ChedliKlibi.

ChedliKlibi a été interrogé un jour sur ses intentions d’écrire ses mémoires et a répondu qu’il n’en avait pas l’intention car il pensait que la mémoire n’est pas au rendez-vous dans la plupart du temps.

Mais la mémoire de Ridha Behi a été au rendez-vous pour rendre hommage au feu ChedliKlibi pour sa carrière, ses actes qu’il a offerts.

Un hommage de ce pionnier a été donc une décision primordiale en guise de reconnaissance à l’homme de la culture.

La mort a eu son dernier mot, Mr ChedliKlibi nous a quitté le 13 mai 2020, quelques mois avant la 31 ème édition des JCC. Les JCC souhaite alors lui rendre un dernier hommage et offrir un Tanit au feu ChedliKlibilors de la cérémonie de la 31 ème édition des JCC comme cela été prévu depuis le départ en guise de reconnaissance à tout ce qu’il a pu donner à la culture tunisienne et arabe.

En effet il fut un fervent défenseur pour la mise en place d’un esprit libre et s’est consacréà plaider pour la cause des artistes et de leurs productions. Il a été le fondateur du ministère de la culture et un des pionniers des Journées Cinématographiques de Carthage. Tout au long de sa carrière politique il a cru aux principes de droit et des libertés.

Il a suivi les conseils de son professeur feu Mahmoud Messaadi qui lui a conseillé de changer ses études de médecines’il souhaitait aider son pays. En effet feu ChedliKlibi s’est orienté vers des études de littératures arabes à l’Université Sorbonne ce qui lui a permis de donner beaucoup à la culture.

Il est donc de notre devoir de lui rendre hommage aujourd’hui afin que sa mémoire reste gravée à jamais.

D’après Communiqué 

Lire aussi
commentaires
Loading...