POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Les derniers crédits font rebondir les réserves en devises de la Tunisie

Les principaux indicateurs monétaires de la Tunisie se sont nettement améliorés ces derniers mois, malgré la crise sanitaire. Les réserves en devises ont atteint, dans ce contexte, 141 jours d’importations, ce qui équivaut à 22,205 milliards de dinars. C’est ce qui ressort des données publiées par la Banque Centrale de Tunisie (BCT), et c’est ce qui constitue, surtout, une première depuis 2011. Par rapport à la même période en 2019, les réserves de la BCT se sont nettement améliorées : 74 jours d’importation en mai 2019 (12,985 milliards de dinars).
Cependant, on constate que le dinar tunisien s’est légèrement déprécié par rapport à l’euro : 3,2 dinars pour 1 euro le 4 juin 2020. On compte, aussi, 2,86 dinars pour 1 dollar à la même date.
Pour plusieurs observateurs, ce rebond des réserves en devises s’explique, notamment, par les récents crédits contractés par la Tunisie en devises (FMI, Union Européenne, banques tunisiennes, Banque Allemande du Développement, etc.). Au total, la Tunisie a, au moins, emprunté quelque 3,14 milliards. Le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Slim Azzabi, avait déclaré devant le député que le gouvernement travaille sur les façons de réduire le recours à l’emprunt extérieur et sur sa rationalisation.
Oui, il le faudra, sachant que ces propos ont déjà été formulés par les différents gouvernements que la Tunisie a connus depuis 2011.

Lire aussi
commentaires
Loading...