POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le Post-COVID: Les cliniques tunisiennes en détresse

Le président de la chambre nationale des cliniques privées, Boubaker Zakhama, a affirmé, ce mardi 30 juin 2020, que le secteur médical est parmi les secteurs les plus touchés par la crise du COVID-19 étant donné que la plupart des établissements étaient contraints de se contenter des cas d’urgences, durant plus de 2 mois.Il a, également, souligné que les revenus des cliniques privées ont baissé de 80%. De plus, Dr Zakhama a indiqué que cette crise est loin d’être finie et qu’elle peut durer jusqu’à la fin de l’année. De ce fait, plusieurs cliniques risquent la faillite.

Par ailleurs, Dr Zakhama a annoncé que les solutions existent. Néanmoins, il a assuré qu’elles dépendent de l’équivalence entre les secteurs public et privé et qu’il faut augmenter le pourcentage de la demande tunisienne afin d’améliorer les choses.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...