POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le ministre des Finances dément avoir fait l’objet de pression

Lors d’une séance d’audition organisée ce lundi 15 juin 2020 par la commission des réformes administratives, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le Ministre des Finances, Mohamed Nizar Yaïche, a réagi aux déclarations du député de la coalition AL Karama, Mohamed Affes, assurant qu’il ne cédera jamais aux pressions y compris à celles émanant de la présidence du gouvernement, rapporte Shems Fm.

Nizar Yaïche a, dans ce contexte, nié toute pression exercée à son encontre par Elyes Fakhfakh en relation avec les  dossiers de corruption impliquant l’ancien chef du gouvernement Youssef Chahed, assurant qu’il ne cédera qu’à ses principes et valeurs, selon ses dires.
Il a ajouté qu’il ne fonctionne pas conformément au principe « l’ami de mon ami » quant il s’agit des dossiers liés à la corruption précisant que tôt ou tard, la vérité finit toujours par éclater.
Par ailleurs, le ministre a indiqué que la valeur matérielle de plusieurs entreprises confisquées a été revue à la baisse en raison de la mauvaise gestion.

Lire aussi: Yaïche : Le gouvernement est attaché à l’application des mesures d’austérité budgétaire

 

 

Lire aussi
commentaires
Loading...