POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Le confinement sanitaire obligatoire ne s’applique pas à ces personnes

Le confinement obligatoire imposé sur les rapatriés tunisiens et les touristes dès leur entrée en Tunisie exclut trois catégories. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Rabhi, président de la commission de confinement au sein du ministère de la Santé.
Dans une déclaration accordée à la TAP ce mardi 9 juin 2020, Rabhi a précisé qu’il s’agit des personnes dont l’état de santé est particulier et qui nécessite des soins. Elles sont, ainsi, incapables de rester isolées.
Il s’agit, également, des bébés et de leurs parents ainsi que des enfants âgés de moins de dix ans accompagnés de leurs parents.
Toutefois, les personnes exemptes du confinement obligatoire doivent s’auto-isoler pendant quatorze jours à domicile.
Les équipes médicales assureront le suivi de ces personnes et maintiendront le contact avec elles pendant cette période.
Rappelons que tous les rapatriés doivent obligatoirement passer une semaine en confinement dès leur retour dans un hôtel à leur charge. Ils choisiront un hôtel parmi ceux mis à leur disposition par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat.
Les Tunisiens incapables de payer les frais du confinement dans ces hôtels pourront contacter les représentations diplomatiques tunisiennes à l’étranger, selon le département.
A la fin de cette semaine de confinement, la personne isolée subira un test de dépistage du Covid-19 gratuitement. Si ce test est négatif, elle passera la deuxième semaine de confinement chez elle. Sinon, elle sera prise en charge par le corps médical.
Donc, pour les deux cas de figure, les personnes en question feront l’objet d’un suivi médical pendant ces deux semaines.
Tous les ressortissants tunisiens, y compris les catégories exclues susnommées, ainsi que les touristes provenant de l’étranger seront aussi obligés de présenter un test de dépistage du Covid-19 négatif qui sera effectué au plus 72 heures avant leur entrée au territoire tunisien.
Ceci vise à maintenir la maîtrise de la situation épidémiologique notamment en début de la saison estivale et avec l’affluence des touristes et des Tunisiens souhaitant revenir dans leur pays à partir du 27 juin courant, date d’ouverture des frontières terrestres, maritimes et aériennes. Cette ouverture ne concernera que certains pays qui seront déterminés selon l’évolution de la situation épidémiologique là-bas.
Les personnes en question seront, également, appelées à remplir un formulaire téléchargeable sur une application du ministère de la Santé afin de fournir des données concernant leur état de santé.
Toutes les mesures préventives telles que le port de masques de protection respiratoire ainsi que la distanciation sociale devront, de surcroît, être respectées.
Avec 49 décès mais également 982 rétablissements, la Tunisie ne compte à présent que 56 personnes encore porteuses du virus dont aucune n’est hospitalisée.
Aucun cas de contamination locale n’a été enregistré dans le pays depuis trois semaines. Les opérations de rapatriement se poursuivent encore avec les ressortissants tunisiens revenant de l’étranger placés systématiquement dans des centres de confinement obligatoires dès leur retour.

Lire aussi :

Lire aussi
commentaires
Loading...