POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Labiadh: »Honte pour tant d’ignorance ! »

Salem Labiadh, dirigeant du bloc démocrate a souligné le manque de profondeur historique trahi ce mardi 9 juin à l’assemblée des représentants du peuple.
« Je demande mes excuses au peuple tunisien pour les insultes, la violence et le mal causés par cette assemblée, a-t-il affirmé. Les historiens Temimi, Henia, Bachrouch, Marzouki, Timoumi et Dhifallah…, j’aurais aimé qu’ils soient là pour donner des leçons sur l’histoire de la lutte nationale. Seuls les documents relatifs à l’assassinat du leader Farhat Hached nous manquent. Nous devons avoir honte à notre assemblée pour tant d’ignorance et de prétention exprimées ce mardi. Serge Adda et Mohamed Sayah ont été les seuls à avoir demandé à Ben Ali de libérer le leader Bourguiba dans sa résidence forcée. La lutte nationale a coûté 6000 martyrs. A la bataille de Bizerte, celle de l’Evacuation, il y a eu également 6000 martyrs. Ceux qui portent aujourd’hui la photo de Salah Ben Youssef, celui-ci ne serait pas honoré de cette appartenance. Salah Ben Youssef n’est pas le vôtre, Habib Bourguiba non plus. L’histoire ne se lit pas de cette façon-là sélective. Elle ne doit pas non plus être instrumentalisée. La Turquie ottomane a cédé la Tunisie à la France bien avant le congrès de Berlin ».

H.A.

Lire aussi
commentaires
Loading...