POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La ressortissante ayant fui l’auto-isolement est bel et bien infectée par le COVID-19

Alors que l’on pensait que la ressortissante tunisienne qui a filé à l’anglaise d’un centre d’auto-isolement à Yasmine-Hammamet n’était pas porteuse du COVID-19 (SARS-CoV-2), il s’est avéré que c’était tout à fait le contraire. Selon la directrice de la réhabilitation des services de santé au sein de la direction régionale de la Santé à Nabeul, Sonia Khalfallahn la ressortissante était bel et bien infectée par le COVID-19.
Pis encore : la jeune femme infectée s’était rendue au mariage du lundi dernier à Menzel Temime et elle était en contact avec 93 personnes selon la même responsable sanitaire. De ce fait, cette dernière a formellement démenti les informations selon lesquelles la fuyarde avait été testée négative au COVID-19.
Dans ce même contexte, le directeur régional de la santé à Nabeul, Adel Haddad, a assuré que les 93 personnes en question ont été placées en auto-isolement. « Les analyses médicales seront finalisées ce vendredi et nous saurons s’ils sont, oui ou non, infectée par le SARS-CoV-2 », a-t-il précisé dans les médias.
Il faut rappeler que c’est le statut Facebook de la délégation de Menzel Temime qui a semé la confusion. Hier, elle a, en effet, annoncé que le test rapide était négatif, oubliant que ce dernier présente une marge d’erreur d’environ 30%.

A lire aussi :
Ghedira : Le test rapide effectué sur la femme ayant fui le confinement à Hammamet est inutile

Lire aussi
commentaires
Loading...