POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La nouvelle offensive d’Abir Moussi contre Ennahdha

La présidente du PDL (Parti Destourien Libre), Abir Moussi, poursuit son offensive contre Ennahdha. Lors d’une conférence de presse organisée ce lundi 8 juin 2020, elle a assuré que son parti va présenter une motion pour classifier l’organisation des Frères Musulmans en tant « qu’organisation terroriste et hostile à l’État civil ».
« Nous demandons au gouvernement d’annoncer, officiellement, cette classification. Chaque personne tunisienne morale ou physique, en lien avec [les Frères] doit être considérée comme si elle avait commis un crime terroriste selon la loi anti-terroriste », a-t-elle encore déclaré.
Cette nouvelle initiative vise directement Ennahdha qui tire ses origines des Frères Musulmans. Abir Moussi, rappelons-le, a fait de la lutte contre ce courant de pensée son cheval de bataille. Son discours est, sans conteste, fondé sur des faits réels et dénonce les nombreux dépassements d’Ennahdha et de son président, Cheikh Rached Ghannouchi. Toutefois, Abir Moussi ne doit pas tomber dans le piège de l’extrémisme et de l’ultra-nationalisme. Elle incarne bien son rôle d’opposante aujourd’hui – c’est la seule opposition sérieuse en fait -, mais l’excès doit être évité.

Lire aussi
commentaires
Loading...