POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

La famille Azizi observe une grève de la faim pour réclamer le rapatriement du corps de Sihem du Gabon

Sihem Azizi
Amira Azizi, sœur de la citoyenne tunisienne Sihem Azizi, décédée au Gabon au mois de mai dernier des suites du nouveau coronavirus, et dont le corps se trouve toujours à la morgue des morts dans un hôpital au Gabon, est intervenue ce jeudi 18 juin sur les ondes de Radio Med.
Elle a annoncé que les membres de sa famille observent actuellement une grève de la faim pour protester contre le non rapatriement du corps de la défunte afin qu’elle puisse être inhumée dans son pays.
Amira Azizi a appelé les autorités tunisiennes à accélérer l’opération rapatriement du corps de sa sœur Sihem pour l’enterrer dans son pays.
« C’est là notre seule revendication, souligne-t-elle. Malheureusement, nous n’avons aucune lueur d’espoir. Aucune certitude. Ce jeudi, l’Etat tunisien a envoyé un avion militaire pour récupérer les corps des Tunisiens morts en Italie. Les gens qui viennent nous visiter nous demandent pourquoi il n’a pas fait pareil avec Sihem. Notre épreuve dure depuis l’Aïd El Fitr. Le calvaire est long ».
H.A.
Lire aussi
commentaires
Loading...