POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Khelifi : Ennahdha a menacé de faire exploser le bloc de Qalb Tounes !

Le chef du bloc parlementaire de Qalb Tounes, Oussama Khelifi a été l’invité de Elyes Gharbi, en ce lundi 8 juin 2020, sur les ondes de Mosaïque FM.
Revenant sur le vote du projet du Parti destourien libre (PDL) à propos de la Déclaration du Parlement sur l’ingérence étrangère en Libye, Khelifi a assuré que son bloc parlementaire a reçu des menaces de la part d’Ennahdha.
Ces menaces formulées par le parti islamiste visaient, selon l’élu, à faire exploser le bloc de Qalb Tounes si ses députés votent en faveur du projet du bloc de Abir Moussi.
Et d’ajouter qu’Ennahdha avait avoué qu’il était derrière la démission d’un nombre de députés du bloc de Qalb Tounes.
Il a, ainsi, souligné que le parti islamiste avait explicitement menacé d’inciter d’autres élus à se retirer et à dissoudre, de ce fait, le bloc du parti de Nabil Karoui.
Signalons que le projet de Déclaration sur le refus de la Tunisie de toute ingérence étrangère en Libye  proposé par le bloc parlementaire du PDL avait été rejeté, le 3 juin 2020.
C’est lors de la séance plénière en question consacrée à l’examen de ce projet et au débat sur la diplomatie parlementaire que les élus ont voté avec 94 voix pour, 68 contre et 7 abstentions.
Pour le bloc de Qalb Tounes comportant 27 élus, 20 députés étaient favorables au projet.
Ainsi, le projet a été désapprouvé étant donné que le quorum de 109 députés –espéré par la cheffe du PDL, Abir Moussi– n’a pas pu être atteint pour qu’il soit adopté.
La plénière en question s’était tenue suite à la demande formulée par des élus afin d’auditionner le chef du Parlement sur ses récentes positions quant au conflit libyen.

 

Lire aussi
commentaires
Loading...