POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Kaïs Saïed: « pourquoi réclamer des excuses après 60 ans? »

Lors d’une interview accordée dans l’après-midi de ce mardi 23 juin 2020 à France 24 le président de la République, Kaïs Saïed, est revenu sur le projet de la motion réclamant des excuses à la France. Il a, dans ce contexte, rappelé que la motion a été finalement rejetée en plénière à l’Assemblée des Représentants du Peuple considérant que le peuple tunisien n’a pas besoin d’excuses orales mais plutôt « d’excuses sous forme de projets d’investissement ou toute autre forme d’une nouvelle coopération, etc ».
« Comme le dit le proverbe français, celui qui s’excuse s’accuse. Nous nous orientons plutôt vers l’avenir et non pas vers l’histoire que monsieur le président Emmanuel Macron a qualifiée de barbare. En Tunisie, c’était différent, sous le régime du protectorat, il y a eu des crimes atroces, certes, mais pas autant qu’en Algérie qui était directement sous la colonisation.  Mais dans tous les cas les Tunisiens ont payé très cher leur indépendance… Ils ont certes droit à des excuses, mais la formulation des excuses n’est pas suffisante, il faut peut être des excuses sous forme de projets, une nouvelle coopération… Ça pourrait être beaucoup mieux » a-t-il affirmé.
Dans ce contexte, le président de la République a assuré qu’il ne compte pas réclamer des dédommagements rappelant que la motion n’a pas été acceptée. Par ailleurs, il s’est interrogé sur le timing de cette motion qui est loin d’être innocent selon ses dires. « Ce n’était pas innocent, pourquoi demander des excuses après 60 ans? Il y a eu des faits historiques clairs et nets que même les français reconnaissent. On peut chercher des excuses mais avec d’autres moyens pas avec des motions« a-t-il lancé. 

Lire aussi:
Rejet de la motion d’Al Karama réclamant des excuses de la France

Lire aussi
commentaires
Loading...