POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Kaïs Saïed aux interprètes : « je traduirai mes réponses moi-même ! »

C’est un drôle de choix qui a été adopté par le président de la République tunisienne, Kaïs Saïed, lors de la conférence de presse conjointement organisée avec son homologue français, Emmanuel Macron. Un choix qui passe plutôt mal. Interpellé par une consœur française sur la question libyenne, le Chef de l’État tunisien a préféré ne pas s’en remettre aux interprètes sur place : « je serai mon propre interprète », a-t-il décrété, sans appel.
Un choix qui laisse perplexe et qui a aussi laissé les interprètes perplexes. Ces derniers étaient clairement confus. Bref, les deux présidents ont souligné l’importance d’une solution libyenne en Libye, sans intervention étrangère. Le président français, Emmanuel Macron, a dans ce contexte critiqué l’intervention turque et russe dans la région. « On ne peut pas laisser la Turquie importer des combattants de la Syrie. L’agissement turc est inacceptable », a-t-il déclaré. Pour Kaïs Saïed, il est important de respecter la légitimité internationale.

Lire aussi
commentaires
Loading...