POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Hausse de la quantité de gaz naturel importé d’Algérie

La Société tunisienne de l’électricité et du gaz (Steg) et la compagnie algérienne Sonatrach ont annoncé, ce jeudi 18 juin 2020, la prorogation du contrat de vente et d’achat du gaz naturel signé en mars 1997.
Cet accord sera renouvelé pour huit ans supplémentaires jusqu’à 2027 avec la possibilité de le prolonger pour deux autres années.
En vertu de cette convention tuniso-algérienne, la quantité de gaz naturel convenue sera augmentée de 20% à partir de 2025 et ce pour subvenir aux besoins de la Tunisie.
Elle permettra, par ailleurs, à la Sonatrach d’appuyer son positionnement en tant que fournisseur principal en gaz naturel.
Rappelons que l’Algérie avait accepté de baisser le prix d’achat de son gaz naturel par la Tunisie de 10% permettant, ainsi, à la Steg de réduire le coût de la facture d’achat de ce gaz et de proroger les délais de paiement de 15 jours.
C’était la Steg qui avait entamé des concertations avec la partie algérienne représentée par la compagnie étatique, Sonatrach depuis avril 2018 et jusqu’au juin 2020. La Steg avait, auparavant, appelé à réviser le prix d’achat du gaz naturel algérien.
De ce fait, la quantité du gaz naturel convenue, évaluée à 2,500 milliards m3 annuellement, sera maintenue de 2020 à 2025. La même quantité sera augmentée pour la période 2026-2029 à trois milliards m3.
Cette quantité sera fixée, durant la saison estivale, à onze millions m3 quotidiennement pendant les mois de Juillet et d’août.

Lire aussi :

L’Algérie révise le prix de vente de son gaz naturel à la Tunisie
Marzouk : La hausse des tarifs de l’électricité n’est pas envisageable pour l’instant

Lire aussi
commentaires
Loading...