POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Grève dans tous les ports commerciaux de la Tunisie

L’ensemble des ports commerciaux sur tout le territoire tunisien observeront une grève le 11 juin courant. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire général de l’Union régionale du travail de Ben Arous relevant de l’UGTT, Latif Kardi sur les ondes de Mosaïque FM.
Cette décision a, en effet, été prise suite à l’échec des concertations avec le ministère du Transport et de la Logistique à propos du projet de cession au port de Radès entre la Société tunisienne d’acconage et de manutention (Stam) et l’Office de la marine marchande et des ports (OMMP).
Après des mois de répit, le port de Radès est, de nouveau, sujet aux mouvements de protestation.
Le port -qui assure 80% des échanges commerciaux- vit, en effet, une situation de blocage depuis le lancement du nouveau système d’exploitation portuaire TOS, le 4 décembre 2019.
La mise en place de ce système d’exploitation avait entravé les contrats et les engagements des exploitateurs.
Rappelons que la mise en place du TOS, dont le coût global est estimé à 76 MD, visait à réduire le temps d’attente, de créer une dynamique au niveau de l’importation et de l’exportation et de mieux gérer les flux à l’entrée et à la sortie du port.
Toutefois et dès le lendemain de l’installation de ce nouveau système, les transporteurs de marchandises relevant de sociétés privées avaient décidé d’entamer une grève sauvage en bloquant le port de Radès en signe de contestation du nouveau système.
Les transporteurs revendiquaient de mettre hors circuit ce système puisque, selon eux, le TOS a rendu le temps d’attente au déchargement des marchandises plus long de 6 ou 7 heures.

Lire aussi
commentaires
Loading...