POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Ghannouchi: la situation actuelle ne doit pas durer longtemps et des changements s’imposent (Vidéo)

(Photo d'illustration)

Le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple et chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a considéré, ce lundi 8 juin 2020, que la confiance entre les composantes de la coalition au pouvoir a été fortement ébranlée ajoutant que le pays a besoin de stabilité. Selon lui, il n’est pas normal que la coalition au pouvoir ne soit pas formée des partis vainqueurs des élections. Il a ajouté que son parti n’était pas dans l’obligation de prendre part au gouvernement de Elyes Fakhfakh et que la politique pourrait parfois imposer certaines contraintes.

Ghannouchi qui s’exprimait lors d’une interview accordée à Nessma Tv, a ajouté que cette situation exceptionnelle ne doit pas durer très longtemps précisant que des changements s’imposent afin de trouver un consensus entre le parlement, le gouvernement et le premier et deuxième parti selon ses dires.

Par ailleurs, Rached Ghannouchi a considéré que le « tourisme parlementaire » ou « partisan » constitue une forme de corruption politique précisant que plusieurs députés ont rejoint certains blocs parlementaires contre des sommes d’argent. Il a, dans ce contexte, mis l’accent sur la nécessité de changer le système électoral actuel ainsi que le règlement intérieur de l’Assemblée des Représentants du Peuple. Selon lui, la loi électorale actuelle est loin d’être innocente et empêche de former un puissant gouvernement.

الأستاذ راشد الغنوشي: المطلوب هو الوصول إل توافق مفتوح لكل من يريد المشاركة في حكومة وحدة وطنية والالتفاف حول برنامج محدد والابتعاد عن الصراعات الايديولوجية🇹🇳

Publiée par ‎حركة النهضة التونسية‎ sur Lundi 8 juin 2020

Lire aussi: Ghannouchi: « l’intérêt de la Tunisie doit être placé au dessus de toutes autres considérations »

Lire aussi
commentaires
Loading...