POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Gel désinfectant : c’est une erreur que nous faisons tous !

L’utilisation du gel désinfectant – ou hydroalcoolique – est devenue très courante depuis le déclenchement de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus (SARS-CoV-2 ou COVID-19). Pour les Tunisiens, du moins ceux qui continuent de respecter les consignes sanitaires, il est devenu leur meilleur ami, les accompagnant là où ils vont.
Toutefois, il existe certaines précautions à prendre avec le gel désinfectant. Tout d’abord, les scientifiques ont toujours rappelé qu’il est capable de causer des brûlures, et cela devient plus dangereux lorsque l’on utilise à la plage, là où on est très exposé au Soleil et aux chaleurs extrêmes.
Par ailleurs,, les scientifiques déconseillent fortement d’oublier le gel désinfectant dans les voitures. Facile à dire, mais difficile à appliquer. Qui ne l’a pas oublié au moins une seule fois dans sa voiture ? Nous faisons tous cette erreur. Selon le constructeur automobile Ford, les produits chimiques, à l’instar de l’éthanol qui se trouve dans les gels désinfectants, peuvent entraîner l’usure prématurée des surfaces de la voiture. Mais bien entendu, il n’y a aucun risque d’explosion ou autre pour les gels désinfectants s’ils sont oubliés dans les voitures, sous le Soleil.
Gardez-le, en tout cas, à portée de main, sans le laisser dans des endroits chauds, et n’en abusez pas car c’est votre peau qui peut en souffrir. Rien ne vaudra le lavage des mains à l’eau et au savon. Le gel désinfectant n’est, en fait, qu’un complément et une solution rapide.

Lire aussi
commentaires
Loading...