POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Fakhfakh: Nous n’accepterons pas l’oppression des protestations et des demandes légitimes

Lors de la séance plénière dédiée à l’évaluation des 100 premiers jours du gouvernement Fakhfakh, le chef du gouvernement a affirmé que les événements récents d’El Kamour et la réaction des unités sécuritaires aux manifestations ne visaient pas l’oppression des protestations, mais il a fallu protéger les établissements de souveraineté.

Dans le même contexte, Fakhfakh a annoncé que son gouvernement n’acceptera jamais l’oppression des protestations et des demandes légitimes.

En ce qui concerne l’affaire de l’emploi précaire à l’instar du cas des travailleurs de chantiers, il a assuré que cette situation sera réglée, avant la fin de son mandat. Il a également souligné que les solutions éphémères ne sont plus envisageables et qu’il faut entamer les réformes radicales.

Rappelons que cette séance plénière a commencé, hier dans la matinée, et a duré jusqu’à l’aube de ce vendredi.

Lire aussi : Fakhfakh: Le gouvernement traite toujours les demandes de crédits des entreprises touchées par la crise

Lire aussi
commentaires
Loading...