POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Erdogan à El Sarraj: « Faire progresser notre collaboration afin de profiter des richesses naturelles en Méditerranée orientale ! »

« L’Histoire se rappellera de ceux qui ont plongé la Libye dans le sang et les larmes en soutenant le putschiste Haftar » a martelé le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.
Erdogan a animé jeudi une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre libyen, Fayez El Sarraj à l’issue d’une réunion qui s’est déroulée au palais présidentiel à Ankara, la capitale de la Turquie.
Erdogan a fustigé celui qu’il nomme le « putschiste Haftar », qui tente de renverser le pouvoir légitime de Tripoli, ainsi que ses soutiens.
« Nous ne laisserons jamais nos frères libyens à la merci des putschistes et des légionnaires », a-t-il lancé avant de poursuivre : « L’Histoire se rappellera de ceux qui ont plongé la Libye dans le sang et les larmes en soutenant le putschiste Haftar. »
Erdogan a estimé que le putschiste Haftar n’a aucune légitimité pour s’assoir à la table des négociations.
Par ailleurs, le chef de l’Etat turc a souligné la bonne gestion de la pandémie de la Covid-19 par le gouvernement de Fayez el-Sarraj, malgré « les attaques lâches du putschiste Haftar ».
« Malgré les attaques du putschiste Haftar (en Libye), le gouvernement d’Entente nationale a su prendre les précautions nécessaires contre la pandémie (Covid-19) », a-t-il relevé.
« Nous avons convenu d’élargir le champ de notre coopération sur le territoire libyen. Nous prévoyons de faire progresser notre collaboration afin de profiter des richesses naturelles en Méditerranée orientale », a annoncé le président turc.
Erdogan a invité la communauté internationale à soutenir une solution politique en Libye, tout en rappelant l’approche positive affichée par le gouvernement (qu’il qualifie de légitime) de Tripoli lors des différentes tentatives pour parvenir à une solution, contrairement au putschiste Haftar.
« Sarraj et son gouvernement ont toujours adopté une attitude positive malgré les crimes de guerre et contre l’humanité commis par le putschiste Haftar et ses bandes », a-t-il fustigé.
« Pour une solution légitime et juste au problème libyen, nous allons agir avec Sarraj au niveau de toutes les plates-formes internationales » a-t-il ajouté.
En fin, le leader turc a déclaré : « Je renouvelle mon appel pour que soient bloquées les tentatives de Haftar de vendre par des voies détournées le pétrole du peuple libyen. »

*El Sarraj: «  »Nous voulons voir les entreprises turques en Libye lors de la phase de reconstruction »
« Nous mènerons notre combat jusqu’à l’anéantissement complet de notre ennemi » a martelé le Premier ministre libyen, Fayez El Sarraj, désignant ainsi le putschiste Haftar, lors de la conférence de presse conjointe avec le président turc Recep Erdogan jeudi.
Il a rappelé les récents succès militaires remportés par l’armée libyenne contre « les mercenaires du putschiste Haftar » et assuré que de nombreuses villes autour de Tripoli ont été libérées.
« Nous mènerons notre combat jusqu’à l’anéantissement complet de notre ennemi », a assuré le Premier ministre libyen.
Insistant sur le fait que « Haftar ne respecte aucune légitimité et commet des crimes de guerre en bombardant des civils et des infrastructures civiles », El Sarraj a affirmé qu’aucune discussion n’est plus possible avec ce dernier. « Au cours de la prochaine phase, nous ne lui laisserons aucune chance de discussion », a-t-il dit.
El Sarraj a notamment remercié la Turquie pour ses prises de position en faveur du peuple libyen. « Nous avons remercié la Turquie pour son positionnement historique et courageux », a-t-il indiqué avant d’ajouter:
« Nous voulons voir les entreprises turques en Libye lors de la phase de reconstruction. »

(Agence Anadolu)

Lire aussi
commentaires
Loading...