POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Du nouveau dans l’affaire de Swagg Man

On se souvient encore du bruit suscité par l’affaire de l’extravagant rappeur Swagg Man – Iteb Zaibet est son véritable prénom -. On apprend, récemment, que le rappeur franco-tunisien a été traduit devant la chambre d’accusation près la Cour d’Appel de Tunis pour une affaire de blanchiment d’argent dans laquelle il serait impliqué. La décision a été prise par le juge d’instructions près le pôle judiciaire financier, mais elle a été très mal vue par la défense du rappeur.
De fait, celle-ci estime qu’il s’agit d’une procédure illégale étant donné que deux recours ont été déposés auprès de la Cour de Cassation. Les recours portent sur le prolongement de la durée d’arrestation de Swagg Man. Autre élément souligné par la défense : le juge d’instructions a clôturé une affaire alors qu’il ne disposait pas du dossier en question, et ce malgré que l’affaire fait l’objet d’un recours. « Nous allons révéler, bientôt, les dépassements commis par le juge d’instructions dans cette affaire », a mis en garde le comité de défense du rappeur dans une déclaration parue dans l’édition de ce jeudi 18 juin 2020 du quotidien Assabah.
A titre de rappel, Swagg Man fait l’objet d’accusation portant sur le blanchiment d’argent. Son arrestation a eu lieu peu de temps après la diffusion d’une interview sur une chaîne privée, dans laquelle il s’était vanté de ses richesses en public. C’était vers avril 2019. Depuis cette date, un long processus judiciaire a été entamé.

Lire aussi
commentaires
Loading...