POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Docteure Jalila Ben Khelil : « personne ne peut prédire une seconde vague du COVID-19 »

La série des 0 cas du COVID-19 (SARS-CoV-2) a fini par être brisée puisque plusieurs nouveaux cas entrants de la maladie ont été enregistrés en Tunisie, notamment le dimanche 14 juin 2020. Faut-il s’en inquiéter ? Risque-t-on de voir le virus se propager à nouveau après la réouverture des frontières du 27 juin 2020 et de subir, ainsi, une nouvelle vague de contaminations ? Interpellée sur ces questions, Docteure Jalila Ben Khalil, membre de la commission nationale de lutte contre le COVID-19, a affirmé que personne ne peut prédire la probabilité d’une seconde vague de contaminations.
« Le COVID-19 existe encore dans d’autres pays, ce qui signifie que le risque de contamination est encore réel. Il est, de ce fait, important de respecter les consignes sanitaires, notamment au niveau des voyageurs », a-t-elle déclaré dans l’édition hebdomadaire du journal Assabah parue ce lundi 15 juin 2020. Dans ce même contexte, Docteure Jalila Ben Khelil a appelé les Tunisiens rapatriés à faire preuve de responsabilité et à se conformer aux consignes sanitaires. La Tunisie, poursuit-elle, est presque sans nouvelle contamination locale. De ce fait, il est important de mettre l’accent sur les voyageurs.
A titre de rappel, selon le dernier bilan du ministère de la Santé, la Tunisie compte 1096 cas du COVID-19, 998 guérisons et 49 décès (paix à leurs âmes).

Lire aussi
commentaires
Loading...