POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Des politiciens impliqués dans l’achat illégal de villas de luxe en Espagne ?

L’affaire des Tunisiens qui ont acquis, illégalement, des luxueuses villas a fait beaucoup de bruit. L’enquête préliminaire, rappelons-le, a été ouverte par le ministère public près le Pôle Judiciaire économique et financier depuis près de 2 mois. Qui sont ces Tunisiens qui seraient impliqués dans cette vaste opération de blanchiment d’argent ? D’après des sources concordantes, 24 personnes seraient impliquées. Il y aurait, parmi elles, 3 dirigeants au sein d’un parti politique qui ferait partie du gouvernement actuel. Il y aurait même un ancien ministre.
Concernant le transfert des fonds, l’argent n’aurait pas été transféré via des comptes bancaires officiels, ce qui signifie qu’il s’agirait d’un blanchiment d’argent.
D’autre part, il semble que la liste des 25 suspects comporterait des avocats, des médecins, des hommes d’affaires et des fonctionnaires de l’État. Mais d’autres fuites ont démenti le fait que des hommes politiques seraient impliqués dans ce scandale de blanchiment d’argent.
A titre de rappel, c’est la police espagnole qui avait tiré la sonnette d’alarme au sujet de cette affaire. Un homme d’affaires algérien, visiblement parmi les suspects, a dénoncé un homme d’affaires tunisien. Les appartements et les villas concernés seraient, pour leur part, situés dans la zone huppée de la Costa Blanca et d’Alicante en Espagne.

A lire aussi:
Espagne : des villas de luxe acquises illégalement par des Tunisiens ?

Lire aussi
commentaires
Loading...