POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Déclaration des biens de Fakhfakh: Chawki Tabib évoque « des manquements pas trop graves »

Intervenu ce mercredi 24 juin 2020 sur les ondes de Mosaïque Fm, le président de l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption (INLUCC), Chawki Tabib, est revenu sur la présumée affaire de conflit d’intérêts impliquant le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh.

Il a affirmé que Elyes Fakhfakh a déclaré ses biens et intérêts le jour de la prestation de serment ajoutant que le chef du gouvernement avait déclaré être actionnaire au sein de certaines sociétés sachant qu’il n’était pas obligé de citer les noms de ses collaborateurs. Il a ajouté que le chef du gouvernement est tout uniquement appelé à informer ultérieurement l’instance de tout changement au niveau de ses biens et intérêts.

Chawki Tabib a ajouté que l’INLUCC a reçu deux alertes concernant cette affaire précisant que le formulaire rempli par le chef du gouvernement a fait l’objet d’une vérification minutieuse ayant révélé certains manquements. Il a considéré que ces derniers sont loin d’être grave expliquant que les déclarations des biens font généralement l’objet de certains manquements dus à plusieurs facteurs dont essentiellement la mauvaise interprétation de certains termes juridiques etc.

Rappelons que la présidence du gouvernement a réagi dans la soirée du mardi 23 juin 2020 aux informations selon lesquelles l’une des sociétés d’Elyes Fakhfakh aurait remporté un appel d’offres d’une valeur de 44 millions de dinars, le 17 Avril 2020. La Kasbah a assuré que le chef du gouvernement ne détient pas d’actions directes au sein de la société en question, mais plutôt des actions dans l’une des sociétés qui possèdent des participations au sein de cette même entreprise. Elle a ajouté que Fakhfakh ne gère aucune des sociétés du groupement et il n’est dirigeant dans aucune d’entre-elles….

Lire aussi: Yassine Ayari: Gérant d’une autre société, Fakhfakh risque deux ans de prison

Lire aussi
commentaires
Loading...