POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Covid-19 : le profil des porteurs asymptomatiques se précise

Les connaissances concernant le virus SARS-CoV-2 restent parcellaires. Afin d’en savoir plus concernant son fonctionnement et les conséquences sur les personnes infectées, une équipe chinoise du département des maladies infectieuses de l’hôpital Zhongnan a étudié des porteurs asymptomatiques. Ces derniers, bien que contaminés par le virus, ne manifestent aucun symptôme visible du Covid-19. Pour autant, cela ne signifie pas que leur organisme n’en garde pas des traces.
Dans ce travail, les chercheurs ont analysé les données issues d’un suivi de contacts effectué à Wuhan, à partir de 26 foyers de transmission virale. Suite à des examens cliniques approfondis, 33 des 78 patients exposés au virus se sont avérés asymptomatiques. Ce qui représente 42,3 % des participants.
Les scientifiques se sont penchés sur les caractéristiques de ces patients n’ayant pas développé la maladie. La plupart étaient jeunes, avec un âge médian de 37 ans, contre 56 ans chez les malades présentant des symptômes. Il s’agissait majoritairement de femmes à 66,7%. Et parmi ces patients, seulement un souffrait d’une maladie du foie. Par ailleurs, ils présentaient un taux beaucoup plus élevé de lymphocytes T auxiliaires (ou CD4+) que les patients symptomatiques.
Malgré l’absence de symptômes, le virus est toutefois identifiable dans l’organisme et peut laisser des traces. Par le biais de scanners thoraciques, les chercheurs ont pu évaluer la durée de la convalescence de ces patients asymptomatiques. Celle-ci a été bien plus rapide que chez les patients symptomatiques, de 9 jours contre 15. Même constat pour la durée de l’excrétion virale qui était de 8 jours contre 19. Enfin, il semble que les dommages subis par le système immunitaire soient moins importants que dans les infections symptomatiques.
« Améliorer la connaissance des profils de cas Covid-19 asymptomatiques permettra d’adapter les mesures de prévention », souligne l’Inserm. Ainsi que « de maintenir un niveau de vigilance suffisant des populations les plus à risque de contracter une infection qui passerait inaperçue et de transmettre le virus ».

(Destination Santé)

Lire aussi
commentaires
Loading...