POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

COVID-19 : la Chine engagée à fournir un vaccin pour l’Afrique dès son développement

C’est ce mercredi 17 juin 2020 que le coup d’envoi du Sommet Extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la COVID-19 (SARS-CoV-2) a été donné à Pékin lors d’une assemblée présidée par le président chinois Xi Jinping. Une fois encore, cela montre la ruée effrénée des grandes puissances mondiales vers l’Afrique. Notre continent constitue, en effet, une mine d’or, compte tenu des compétences et des ressources naturelles dont il dispose. Tisser des partenariats avec l’Afrique revient à tisser un partenariat durable aux dimensions inévitablement géopolitiques. Sans doute, d’autres puissances ne tarderont pas à faire de même, sachant que la Chine s’est rendue compte du grand intérêt de composer avec l’Afrique bien avant ses concurrents.

L’Afrique et la Chine ensemble face à la COVID-19

Bref ! Crise sanitaire oblige, c’est en vidéo-conférence que la conférence d’ouverture a eu lieu, avec la participation de plusieurs chefs d’États et de gouvernements africains, ainsi que le directeur général de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Lors de son allocution d’ouverture, le président chinois, Xi Jinping, a souligné l’importance conjuguer les efforts afin de lutter contre la COVID-19. « Échanger sur une lutte solidaire et consolider l’amitié fraternelle sino-africaine », a-t-il déclaré. Soulignons qu’une minute de silence a été observée avant le début du discours, et ce en hommage des âmes emportées par le virus.
La Chine, souligne son homme fort, a réussi à endiguer la COVID-19. Tout comme l’Empire du Milieu, l’Afrique, selon lui, a fait face à une rude épreuve qui a nécessité efforts et sacrifices. « En Afrique, grâce aux efforts unis des gouvernements et des peuples africains et à la coordination active de l’Union Africaine, des mesures fortes et difficiles ont été prises, permettant d’atténuer la situation et d’obtenir des résultats encourageants », a-t-il souligné.

Vaccin contre la COVID-19 : l’Afrique, une priorité

Le président chinois n’a pas manqué de rappeler que la Chine et l’Afrique se sont soutenues mutuellement face à ce défi sanitaire. « Lorsque la Chine a traversé des moments difficiles, l’Afrique a été là et elle lui a apportée un soutien précieux. Et quand l’Afrique a été touchée par la maladie, la Chine a été parmi les premiers à lui porter assistance et elle s’est battue aux côtés des Africains », s’est félicité Xi Jinping.
Mais l’heure n’est pas au relâchement car, selon le président chinois, le COVID-19 poursuit sa propagation. L’objectif, désormais, est de le vaincre, de stabiliser l’économie et garantir le bien-être des citoyens. Dans ce contexte, toutes les ressources doivent être mobilisées selon le président chinois. Ainsi, des efforts doivent être consentis dans plusieurs domaines. Tout d’abord, il y a le combat contre le COVID-19. Sur ce plan, la Chine, assure son président, continuera à porter tout son soutien à l’Afrique et elle redoublera ses efforts (distiburtion de matériel médical, etc.). Dans ce même contexte, la Chine va démarrer, en avance, les travaux du siège du CDC africain d’ici fin 2020. Elle travaillera aussi pour la mise en oeuvre de l’initiative pour la santé dans le cadre du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA).
Il s’agit, aussi, d’accélérer la construction des hôpitaux d’amitié Chine-Afrique, et de favoriser les partenariats entre les hôpitaux chinois et africains. L’objectif est de construire une communauté de santé Chine-Afrique pour tous. Plus encore : la Chine, selon son président, s’engage à donner aux pays africains un accès prioritaire au vaccin contre le COVID-19 lorsqu’il sera développé et déployé.

Annulation des dettes, soutien face à la Covid-19, partenariats économiques…

D’autre part, le président chinois a assuré que son pays travaillera sur la promotion de la coopération sino-africaine, par le biais du renforcement de la coopération dans le cadre de la Ceinture et la Route. D’un autre côté, l’Empire du Milieu va annuler les prêts sans intérêts arrivant à échéance fin 2020 des pays africains concernés. Pas seulement : la Chine est « prête à travailler avec la communauté internationale pour accroître le soutien aux pays africains durement touchés et soumis aux fortes pressions, notamment par l’allongement du délai de remboursement de leur dette, pour les accompagner en cette période difficile ».
Dans ce même ordre d’idées, la Chine va encourager « ses institutions financières concernées à mener des discussions amicales avec les pays africains sur les arrangements concernant les prêts commerciaux avec garantie souveraine, en se référant à l’initiative du G20 sur la suspension du service de la dette et conformément aux règles du marché. Elle travaillera avec les autres membres du G20 pour mettre en œuvre cette initiative et appelle le G20 à, sur la base de la mise en œuvre de cette initiative, prolonger la suspension en faveur des pays africains et des autres pays concernés ».
Enfin, Xi Jinping insiste sur la nécessité de poursuivre le multilatéralisme. La solidarité doit être de mise afin de vaincre le virus. L’Empire du Milieu souhaite surtout promouvoir l’amitié sino-africaine.

Lire aussi
commentaires
Loading...