POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

COVID-19 : ce que l’on sait sur les porteurs asymptomatiques

Les porteurs asymptomatiques du COVID-19 (SARS-CoV-2) sont les cas plus difficiles à détecter et, par conséquent, à cerner. Le virus est bel et bien incubé dans leurs organismes, mais aucun symptôme de la maladie n’apparaît. Comment les reconnaître ? Une étude menée par une équipe du département des maladies infectieuses de l’hôpital Zhongnan (Chine) a justement porté sur le possible profil des porteurs asymptomatiques du COVID-19.
Au total, 78 patients exposés au virus ont fait l’objet d’examens cliniques approfondis. Sur ces 78 personnes, 33 étaient asymptomatiques. Selon l’étude, ces derniers affichaient un âge médian de 37 ans contre 57 ans pour les autres patients où les symptômes du COVID-19 sont visibles.
D’un autre côté, la maladie laisse des traces dans l’organisme même si elle ne se manifeste pas. C’est ce qui a été révélé par des scanners thoraciques. Dans ce même contexte, les asymptomatiques guérissent plus rapidement que les autres. En effet, la période de convalescence dure 9 jours contre 15 jours pour les malades. Leur système immunitaire subit, quant à lui, moins de dommage.

Des risques de contaminations plus élevés ?

Par ailleurs, il y a une question qui se pose : les porteurs asymptomatiques constituent-ils des facteurs de propagation du virus ? Les scientifiques n’ont pas encore pu apporter de réponses précises à cette question. Cependant, d’après le Professeur Liam Smeeth, de la London School of Hygiene and Tropical medecine, les infections d’origine asymptomatique pourraient tourner autour de 30 à 50%. des cas.
Dans tous les cas, pour l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), la durée d’incubation du virus reste la même, et ce quel que soit le profil du patient : entre 3 et 5 jours, allant même jusqu’à 14 jours.
Dans ce même contexte, le risque de contaminations par un individu asymptomatique reste élevé. Tout ce qu’il touche devient vecteur du COVID-19. Dans tous les cas, pour savoir si une personne est contaminée ou non, un test sanguin est requis. Il est le seul à offrir une précision optimale. D’un autre côté, il existe les tests sérologiques pratiqués dans plusieurs laboratoires, dont les résultats sont affichés dans les 24h.

Lire aussi
commentaires
Loading...