POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Correspondance dissimulée par Ghannouchi et Habib Kehdher : l’ARP précise

Une correspondance entre le Parlement de Tobrouk (Libye) et l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP) aurait-elle été dissimulée par le président de l’ARP, Rached Ghannouchi, et le chef de son cabinet, Habib Khedher ? C’est en tout cas ce qu’avait affirmé la députée Nesrine Laâmari dans la soirée du vendredi 6 juin 2020.
L’ARP a fini par réagir à cette information ce samedi 6 juin 2020. La correspondance en question, selon le bureau de communication de l’institution du Bardo, a effectivement été adressée au président de l’ARP, de la part du président de la commission des affaires étrangères et de la coopération internationale du Parlement libyen. Cependant, elle a porté sur une visite à l’ARP. Toutefois, selon l’Assemblée, le document a circulé en dehors des canaux officiels, ce qui l’a poussée à en faire part au ministère des Affaires Étrangères en vue d’enquêter sur la provenance du document et sur son authenticité.
« Le ministère des Affaires Étrangères a réagi après la rencontre qui s’est déroulée entre Rached Ghannouchi, président de l’ARP, et Aguila Salah, président du Parlement libyen. Celle-ci a eu lieu le 8 février 2020 à Amman, capitale jordanienne. C’était l’occasion d’inviter le président du Parlement libyen à effectuer une visite en Tunisie. Ce dernier a accepté l’invitation. Toutefois, le processus et les rendez-vous ont été perturbés par la crise sanitaire », lit-on encore dans la précision de l’ARP.

A lire aussi :
Nesrine Laâmari: « Ghannouchi et Khedher ont caché au bureau de l’ARP une correspondance adressée par le parlement de Tobrouk ! »

Lire aussi
commentaires
Loading...