POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Conflits d’intérêts d’Elyes Fakhfakh : Mohamed Abou était au courant dès le départ selon un député

La position passive et incertaine des Abou – Samia et Mohamed – vis-à-vis du gouvernement et de la récente affaire de conflits d’intérêts d’Elyes Fakhfakh ouvre la porte à plusieurs interrogations. Et si Mohamed Abou, ministre de la Fonction Publique, de la Bonne Gouvernance et de la Lutte contre la Corruption, était au courant de cette affaire ? C’est, en tout cas, ce qu’a affirmé Jawher Mghiri, député de Qalb Tounes, ce vendredi 26 juin 2020.
Dans Midi Show, il a assuré que Mohamed Abou était au courant de cette affaire depuis la plénière consacrée au vote de confiance pour le gouvernement Fakhfakh. Or, poursuit-il, le Chef du gouvernement ne l’a autorisé à mené une enquête qu’hier. « Le Chef du gouvernement et ses ministres n’ont pas le droit de semer le doute chez les Tunisiens », a-t-il lancé.
A présent, poursuit-il, l’affaire est entre les mains de la Justice et celles des commissions d’enquête parlementaires. Ce qui est sûr, est qu’Elyes Fakhfakh est politiquement responsable selon le député.

A lire aussi :
L’étrange changement d’attitude de Samia Abou à l’égard du gouvernement

Lire aussi
commentaires
Loading...