POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Confinement Obligatoire: la jeune « fiancée » risquerait 6 mois de prison

Le porte-parole du tribunal de première instance de Grombalia, Mohamed Mansour, a réagi ce mercredi 17 juin 2020 à  l’affaire de la fuite d’une jeune fille du centre de confinement obligatoire à Hammamet Sud pour assister à une cérémonie de mariage. Dans ce contexte, le responsable qui s’exprimait sur les ondes de Jawhara Fm a rappelé que la présidence du gouvernement avait déjà émis un décret de loi infligeant une amende de 50 dinars à toute personne refusant de se confirmer aux mesures de confinement sanitaire.

Dans ce contexte, il a assuré que le tribunal fera le nécessaire dès la réception d’une alerte officielle faisant état de sa fuite du centre de confinement obligatoire.

Notons que conformément aux textes de loi liées à la situation sanitaire exceptionnelle dont notamment ceux prorogeant l’état d’urgence sanitaire, la jeune fille risque une peine de prison ferme allant jusqu’à 6 mois. Pis encore, elle pourrait être jugée pour tentative d’homicide volontaire après avoir mis en danger la vie d’autrui.

Il est également à noter que la fuite de la jeune fille infectée du centre de confinement a entraîné la soumission à l’auto-confinement sanitaire à domicile de 80 personnes dans le gouvernorat de Nabeul. Ces dernières sont entrées en contact avec la femme qui avait assisté à une cérémonie de mariage dans une salle des fêtes à Menzel Temime (dans le gouvernorat de Nabeul).

Lire aussi: Nabeul : La femme ayant fui le confinement entraîne l’auto-isolement de 80 personnes

Lire aussi
commentaires
Loading...