POUR LIRE NOTRE MAGAZINE EN PDF CLIQUER ICI

Chaleur de l’été et masque de protection : comment s’en sortir ?

Avec la chaleur étouffante, on peut tout aussi bien étouffer à cause des masques de protection que l’on porte pour éviter les contaminations par le COVID-19 (SARS-CoV-2). Leur port devient inconfortable avec la chaleur étouffante de l’été. Les effets, on les connaît : démangeaisons de la peau, un visage en feu, rougeurs, allergie…
Selon les dermatologues, le frottement du masque de protection avec la peau du visage peut stimuler la production du sébum, ce qui risque de boucher les pores de la peau et de provoquer, ainsi, son inflammation. Résultat : de l’acné et des boutons ! Pis encore : l’équilibre du pH de la peau est entravé à cause du masque de protection et de la chaleur, ce qui ouvre la voie aux bactéries et aux germes pathogènes.

Masque de protection et chaleur : les solutions

D’autres conséquences sont aussi à prévoir, à l’instar de l’eczéma, du psoriasis et des tâches pigmentaires. Que faire alors pour éviter cette situation étouffante et désagréable ? Les dermatologues conseillent de se rafraîchir régulièrement le visage, mais aussi :

  • Bien s’hydrater
  • Enlever le masque avant la pratique du sport
  • Se raser (pour les hommes)
  • Éviter les produits cosmétiques parfumées avec des conservateurs et du parabens
  • Appliquer les crèmes hydratantes anti-irritation (matin et soir)
  • Nettoyer la peau avec un produit au pH neutre
  • Assimiler assez de vitamine C pour renforcer le paroi capillaire des petits vaisseaux
  • Réduire la consommation de sucre
  • Réduire la consommation de produits laitiers

N’oubliez pas que le port du masque est une consigne sanitaire qu’il faut bien respecter afin de limiter la progression du nouveau coronavirus, ajoutées à cela les autres consignes sanitaires (distanciation physique, lavage des mains, etc.). La situation est, certes, maîtrisée en Tunisie, mais il ne faut pas se relâcher, d’autant plus que les frontières seront, à nouveau, ouvertes à partir du samedi 27 juin 2020.

Source : Journal des Femmes

Lire aussi
commentaires
Loading...